Pour nous joindre :

REUNIONS PUBLIQUES PLACE DE LA COMEDIE (se concerter sur le groupe FB)

Groupe facebook : Democracia Real ¡YA! (MONTPELLIER). #SpanishRevolution
Email : acampadamontpellier(a)gmail.com (envoyez "inscription à la liste" pour recevoir les comptes rendu d'assemblée)
Si vous avez la possibilité d'imprimer des tracts, ils sont dans *Les documents à télécharger*, à ramener aux AG merci.

Peut être ne comprenez vous pas pourquoi notre démocratie n'en est pas une, ou pourquoi changer le monde qui n'a pas l'air de tourner si mal que ça : VIDÉOTHÈQUE : Informez-vous en vidéos simples sur le système politique et financier




jeudi 8 décembre 2011

10 Décembre, évènement mondial sur le thème des DROITS DE L'HOMME

En vertu de l'article 20 de la déclaration Universelle des Droits de l'homme de 1948, qui établit la liberté de réunion,

Montpellier organise samedi 10 décembre 15 H Place de la Comédie, Cöté esplanade une

 ASSEMBLEE POPULAIRE GEANTE

venez débattre avec nous sur ce thème, et faire honneur à l'article 19 de la déclaration qui vous garantit le droit à l'expression

Chaque personne est invitée à choisir un article qui lui tient à coeur dans la déclaration, et à en parler lors de l'assemblée.
A vos panneaux et pancartes !

Une sorte d'aller retour mis en scène devrait avoir lieu entre les articles des droits de l'homme et les droits de la finance desquels nous sommes dépendants aujourd'hui. Une sorte de théâtre-forum interprété par deux personnes (ou plus?) de l'assemblée.

On aura normalement une sonorisation permanente.

A demain, 15H, devant la première fontaine entre la Comédie et l'esplanade !!!



Toutes les activités sont ouvertes à tou(te)s, indignez-vous, impliquez-vous, rejoignons-nous !


Textes des Déclarations :

1789 :  http://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Constitution/Declaration-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Citoyen-de-1789


1948  :  http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.




Article 20

1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

2 commentaires:

  1. Je crois et suis persuadée que d'un point de vue et d'éthique et personnel, personne n'a besoin et n'aimerait soutenir une action en parallèle basé sur le déboire et la débauche . Un squat, pour ceux et celles qui ne le savent pas a été requis et ainsi qu'acquis par un grand nombre d'indignés.Pour l'ensemble des combats menés au cours de cet été, c'est une de leur plus belles actions ainsi que victoire.En ce qui me concerne, je n'ai nullement participer à cette requisition ayant quitté le mouvement pour un temps pour certaines raisons évoquées ci-dessus, mais j'ai assisté de façon assez éparpillé à l'élaboration de ce merveilleux projet: aujourd'hui, il apparait trés réellement que malgré les oui-dire, le squat est non pas un lieu de laisser-aller, mais un véritable lieu de recherche, d'échange et de discussion, un pôle informatique,un atelier de création artistique et une sacrée piste de danse... Je vous invite encore une fois à venir nous et les rencontrer.Il y a une réunion d'information tous les dimanche au squat à 14H. Avancer tous ensemble vers un regroupement de compétences et une concrétisation d'idées. "La rue est un squat, le squat c'est la rue".Xavier et Carine Je vous remercie et vous dis à très vite; Carine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à tous et à toutes. suite à l'ag d'hier sur la place de la comédie, des informations très intéressantes basées sur une envie ainsi qu'un besoin de sentiment de reconnaissance identitaire ont été dites et énoncées. Une délégation française est en marche vers Athènes. Prendre un relais informatique. Le mouvement des indignés montpelliérain se veut être un modèle de compréhension. Aujourd'hui, il semblerait urgent d'essayer de rediriger le mouvement vers des confédérations d'associations en ce qui concernent les plus motivés ou tout simplement vers certaines structures associatives. Autre chose, qui à mes yeux est ainsi qu'a été un tournant au niveau de l'impact du mouvement durant le cours de l'été dernier: il serait bon pour nous d'essayer de revenir aux principes des tentes et des tipis.Cependant, vu que le délogement en a réellement été de vigueur, peut-être essayer de revoir cet aspect-ci, mais de façon plus ludique.Des ateliers de création artistique, et ceux notamment ayant été mis en place par Aline et Tophe en réellement cartonnés... Aujourd'hui, c'est la journée des droits de l'homme.Celle-ci est célébrée et a lieu sur la place de la Comédie, et principalement au niveau du marché de Noël. Pour cette grande occasion,il a été prévu de revisiter certains articles... Je vous invite à venir nombreux, ceci peut-être extrêmement enrichissant. D'autre part, il a aussi également été souligné le manque d'information ; pas celles qui sont forcément relatives au mouvement en règle générale, mais surtout et ce de manière plus générale. En revanche,il a été très souvent cité par beaucoup d'entre nous une prise de conscience, et en outre a été véhiculé un Appel à l'éveil conscient. En ce qui concerne l'essence du mouvement,il est arrivé que certaines AG regroupe certaines fois quasiment une cinquantaine de personnes.Au niveau de la consistance du mouvement, il pouvait des fois qu'il y est entre 150 et 200 personnes et ce répartit sur l'ensemble de la Comédie ( y compris au niveau des esplanades et de la place de l'opéra.Au jour d'aujourd'hui et d'hier y compris, nous étions pas plus de 18 en AG. Pourquoi trouvons nous que cela est une force... Pour ma part, il apparait que plutôt de s'être dissous ou voir même de s'être divisé ou désuni, il apparait qu'il s'est réellement renforcé.Ceci est vraiment synonyme d'espoir. Il a été pré-élaboré une envie et une demande d'auto-gestion, tel que celui-ci qui base actuellement les principes et éléments fondamentaux de la République d'Islande. Afin d'énoncer certains problèmes et éléments remis en cause, il apparait que le pouvoir est le sens des mots est une question qui pose problème : le mot d'indignés a été compris par certains et certaines, d'autres l'ont ou mal interprété ou n'arrive pas à comprendre que l'ont reprenne ce terme au niveau de notre propre mouvement.En outre, certains pensent que c'est un terme élément qui pourrait nous nuire d'un point de vue "étatique", d'autres pensent qu'il est comme ainsi dire "la marque déposée" du combat à mener. Aussi un problème urgent et un objectif sanitaire ont été très ardemment souligné.Et une envie de décoller cette étiquette des "indignés alcooliques".

    RépondreSupprimer